La sortie à l’Opéra Garnier (Paris), le vendredi 22 mars 2019.

POUR ACCEDER AUX PHOTOS, CLIQUEZ SUR LE LIEN SUIVANT :

https://photos.app.goo.gl/wEX9QWQp5p452cHY7

L’avis d’Océane (4ème1) :

J’ai bien aimé car des élèves ont fait des oraux pendant la visite, ce qui nous a permis d’apprendre des choses et donc de mieux comprendre l’histoire de l’opéra Garnier. J’ai bien aimé aussi que chacun ait un casque car on pouvait s’éloigner un peu et on entendait encore toutes les explications du professeur

Visite de l’Opéra Garnier par Pauline (4ème 1) :

LA PYTHIE ET LE GRAND ESCALIER

La Pythie est une statue qui représente les secrets de l’Opéra Garnier. C’est une prophétesse qui communique avec le dieu Apollon : elle passe à côté d’un temple et respire la vapeur qui s’y en échappe, au moment où elle respire cette vapeur elle entre en relation avec le dieu, c’est un moment de grande écoute et de sensualité. Elle apparait dans le film  « Les Animaux Fantastiques 2 ».

Je trouve la Pythie très belle, Le bassin représenté devant elle à Garnier est très joli aussi mais je trouve dommage qu’il ne soit pas rempli.

Le grand escalier possède des marches spécialement conçues pour que les femmes en robe de soirée ne trébuchent pas et puissent marcher d’une façon normale. Il est plus grand que la salle de spectacle parce que l’Opéra est surtout un lieu conçu pour se montrer, être vu et non pour aller voir un spectacle. Quand on monte cet escalier,  on va mettre beaucoup de temps ce qui va permettre aux autres de nous voir. Les balcons sur les côtés aussi sont faits pour cela. Le grand escalier est très impressionnant et grandiose, il est à couper le souffle avec son immense taille et ses lampes.

LA PYTHIE

Visite de l’Opéra Garnier par Manon (4ème 1)

LE GRAND FOYER        

Le grand foyer est un salon qui s’inspire des dispositions et de l’inspiration décorative des galeries des châteaux de la Renaissance française du XVIème siècle. Dans ce foyer,  il y a des sculptures, des dorures, des peintures, des lustres, des miroirs et des larges fenêtres donnant sur la rue.

Pendant l’entracte, les spectateurs pouvaient s’y promener, se rencontrer et échanger. Le grand foyer était avant réservé aux hommes mais dès l’inauguration de l’opéra Garnier, la reine d’Espagne s’y est rendue et les autres femmes l’ont suivie ! C’était donc la nouvelle règle : hommes et femmes réunis dans ce Grand Foyer. Le plafond a été peint par Paul Baudry, il décline des thèmes sur l’ histoire de la musique.

Dans le grand foyer j’ai bien aimé les peintures, les dorures et les sculptures.

Dans les autres pièces aussi.   

LE GRAND FOYER

La visite de l’Opéra Garnier par Isra

L’Opéra Garnier est un théâtre symphonique construit par Charles Garnier dont l’inauguration se déroula le 5 janvier 1875. L’architecte fut choisi lors d’un concours sous l’ordre de Napoléon III et inséra son symbole à travers l’opéra.

Les pièces les plus notables :

– Le Grand escalier mène vers les différentes salles et contient les statue torchères , des sculptures de femmes portant les différents modes d’éclairage existant à cette époque.

– Le Grand Foyer, précédé par l’avant Foyer, était autrefois un lieu rencontre. La salle est décorée par de nombreux miroirs, deux bustes d’Apollon, qui est le dieu romain des arts et de la musique, accompagnés de son symbole : la lyre.

– La salle de spectacle contient un lustre central au plafond, celui-ci est orné par des peintures d’opéra célèbres, dont la flûte enchanté. Comme tous les opéras, elle possède des loges, un rideau d’avant scène ainsi qu’une une fosse d’orchestre.

– Les salons de la Lune et du Soleils sont deux salles relativement étroites. L’une est agrémentée par des animaux nocturnes tandis que l’autre est enjolivée par des salamandres, des amphibiens mythiques se baignant continuellement dans les flammes.

Les œuvres les plus notables :

– La Ceinture de Lumière est composée de lampadaires, de cariatides, c’est-à-dire des statues de femmes ayant la même fonction que les lampadaires et de candélabres, des grands chandeliers fonctionnant au gaz.

-Le Bassin de la Pythie de Delphe est une statue de la la Pythie de Delphe, une prophétesse qui communiquait avec le dieu Apollon et interprétait les paroles divines.

Les façades ainsi que les toitures sont embellies par des statues allégoriques relatives à l’art comme des représentations de la Poésie, de la Musique, de la Danse, du Drame Lyrique, de la Renommé ainsi qu’une sculpture d’Apollon.
Le Palais Garnier fusionne deux courants artistiques : la renaissance et le baroque. Le style renaissance reprend la symétrie et des structures l’antiquité tandis que le style baroque est caractérisé par les sensations de mouvement, la grandeur et l’excès de détails.

L’architecture du Palais Garnier inspira de nombreux autres opéras dont le Théâtre Amazonas, le Théâtre Juliusz-Słowacki et l’Opéra national d’Ukraine.

Commentaires fermés.